+33 (0)3 67 10 49 68 info@chezriff.com
Sélectionner une page

Facebook est en train de tester un nouveau fil d’actualités qui pourrait, s’il est déployé à grande échelle priver toute les pages de visibilité gratuite. En quoi consiste cette évolution du fil d’actualité ? Quelles sont les conséquences mesurées sur les pays de tests ? Enfin, quel est l’avenir de cette évolution ? Je vous propose de faire le tour de la question.

 

Restructuration du fil d’actualités de Facebook

Tout démarre ici : Facebook, à l’écoute de ses utilisateurs réclamant plus de contenus de leurs amis dans la le fil d’actualités (s’est en tout cas l’argument d’Adam Mosseri, à la tête du fil d’actualité chez Facebook, réalise un test coupant le fil d’actualités en deux onglets :

  1. le fil d’actualités principal qui affiche les publications des amis  et les publication sponsorisées,
  2. un fil « Explorer » qui regroupe les publications de pages (que vous aimez ou les contenus que Facebook pense intéressants)

Néanmoins, ce test ce limite pour le moment à quelques pays : le Sri Lanka, la Bolivie, la Slovaquie, la Serbie, le Guatemala, et le Cambodge.

 

Chute des impressions et de l’engagement

La conséquence directe de cette modification du fil a été une perte sans précédent du nombre d’impressions et d’engagement sur les publications des pages Facebook des médias slovaques comme le raconte Filip Struhárik un journaliste local.

Graphique Analitics Interactions sur les 60 plus gros sites média slovaques

Interactions sur les 60 plus gros sites média slovaques.
Octobre 2017 Source: CrowdTangle.

 

C’est assez logique dans la mesure où les publications non sponsorisés ne sont plus visible dans le fil d’actualité normal de Facebook.

Il y de quoi avoir des sueurs froides. La seule alternative pour conserver de la visibilité consiste, dès lors, pour une page à sponsoriser ses publications Facebook.

 

La suite…

Facebook a réagit rapidement par la voix d’Adam Mosseri, responsable du fil d’actualité chez Facebook. Il a apporté quelques précisions :

Facebook assure qu’il ne s’agit d’un test d’une période indéfinie sur un échantillon de pays et que cela ne présage en rien d’un déploiement généralisé de ce mode de fonctionnement des publications de page sur le réseau social. Il n’est pas, non plus, envisagé d’étendre pour le moment ce test.

En conclusion, le sujet est bel et bien sur la table chez Facebook. Quels modèles d' »existence » s’offriraient aux administrateurs de pages Facebook si une telle mesure venait à être généralisée ? Les marques elles semble plus à l’abri étant rompues au contenus sponsorises.

A propos de Vincent Riff

Véritable couteau suisse de vos projets digitaux, je vous accompagne dans la définition du besoin, sa mise en œuvre et le retour sur votre investissement.
20 années d'expérience dans la conduite de projets web, le marketing et entrepreneuriat me permette de vous offrir du conseil à forte valeur ajoutée en vous évitant les écueils.

Visitez mon site
Voir tous les billets

Pin It on Pinterest

Shares
Share This